Monsieur #148 (version digitale) Montres Magazine #123 (version digitale) Écharpe garza en laine marron à fleurs Coton de soie vert carré de poche Cravate rayée en coton de soie verte Cravate en linge de soie beige Monsieur #147 (version digitale) JAEGER-LECOULTRE : REVERSO Machine à café Nespresso Essenza cuir orange a-20-05571 – PINEL et PINEL Boutons de manchette Samuel Gassmann

L’horlogerie, fille de l’astronomie

33,00

Très tôt, l’Homme primitif prend conscience de la notion du temps. Mais certainement pas comme on la comprend aujourd’hui, basée sur l’écoulement des heures. Non, ce sont les alternances du jour et de la nuit et les cycles des saisons qui éveillent d’abord sa curiosité, tout comme la course du Soleil et la Lune.

Pour être en mesure de fixer des repères temporels et historiques comme de prévoir les périodes de récolte et de chasse, l’Homme a élaboré des calendriers qui se référaient aux cycles lunaires ou solaires. Les calendriers romains de l’Antiquité, par exemple, étaient lunaires. L’imprécision de leurs calculs nécessitait toutefois des corrections régulières pour coïncider avec les saisons. Lunaire sous Romulus, le calendrier devient luni-solaire sous César. Il prend alors l’appellation de julien. Nécessitant lui-même de nouveaux ajustements au cours des siècles, il sera à nouveau revu par le pape Grégoire XIII. En 1582, il donne naissance au calendrier grégorien dont l’emploi dans le monde des affaires est quasi universel aujourd’hui.

Ainsi, des origines à l’époque contemporaine, des horlogers ont développé des instruments images du Cosmos, et créé des objets hier scientifiques et utilitaires, aujourd’hui porteurs de rêve et d’émotion. L’horlogerie, fille de l’astronomie, ouvrage de la Fondation de la Haute Horlogerie, tente de démystifier l’astronomie mise en regard de la mesure du temps. Cette fabuleuse histoire de la science des mouvements du Soleil, de la Terre, de la Lune et de l’Univers permet au lecteur de mieux comprendre la fonctionnalité des complications astronomiques développées aujourd’hui.

La montre-bracelet perpétue une formidable aventure humaine et continue de fasciner les amateurs de belle horlogerie à travers calendriers, phases de lune, quantième perpétuel et annuel, etc.

Cet ouvrage présente des reproductions de documents anciens, des photographies de garde-temps, tels cadrans solaires, horloges, pendules, montres de poches et bracelet, à fonctions astronomiques. Il est complété de notices explicatives sur le disque de Nebra, le mécanisme d’Anticythère et l’horloge astronomique de Prague. Il se termine par un riche lexique de termes utiles à quiconque s’intéresse à l’horlogerie astronomique.


Auteur : Dominique Fléchon – Grégory Gardinetti

Format : 29.7 x 21 cm

Pages : 86

Parution : Novembre 2013

Éditions : Fondation de la Haute Horlogerie

livraison Livraison sous 7-10 jours ouvrés
Top


le nouveau numéro est arrivé



Commander

abonnez-vous

Découvrez toutes nos offres

acheter le numéro

version numérique