écrit le 20 octobre 2019
modifié le 14 octobre 2019

La veste Dolce Vita

L’utilisation d’un exceptionnel jersey de cachemire double face a permis à Hélène Sirecci de créer une veste non doublée, élégante comme un blazer et confortable comme un pull.

Photographie ©Sirecci


Photographie ©Sirecci

Certains vêtements plus que d’autres incarnent totalement la sprezzatura italienne. Ce subtil mélange de rigueur et de confort qui se traduit par une allure inimitable. En ayant accès à ce tissu – longtemps exclusivement réservé à une très grande maison – Hélène Sirecci a conçu une veste qui optimise les deux faces de ce jersey de cachemire signé Loro Piana.

Elle a retenu 3 coloris : le noir et gris, le bleu denim et bleu délavé, le bleu marine et acier. Fabriquée traditionnellement comme seul les Italiens savent encore le faire, cette veste offre un confort unique de par sa douceur, sa légèreté et son élasticité naturelle dûe au tissage jersey de ce Worsted Spoon Cashmere (92 %).

Lors des finitions, le tailleur ouvre les boutonnières, peut faire broder des initiales sur l’intérieur de la manche discret et chic. Fabriquée en édition limitée de quelques pièces à la couleur seulement, la veste Dolce Vita deviendra un élément clé de votre garde-robe par sa polyvalence dès la demi-saison et pour tout l’hiver, notamment quand on l’associera aux nouveaux 5 poches en flanelle de Jacob Cohen ou de Cesare Attolini, dont on trouve le plus grand assortiment de Paris chez Sirecci.

Si vous avez aimé, partager
Article par François-Jean Daehn
Dans la même
rubrique


La veste de motard lire
La veste en seersucker lire
Impers gagnants lire
130 ans de rayures et de savoir-faire lire

Avec un habit et une cravate blanche, tout le monde, même un agent de change, peut faire croire qu’il est civilisé

Oscar Wilde
vous aimerez aussi
Top


le nouveau numéro est arrivé

Monsieur #139



Commander Montres #117

abonnez-vous

Découvrez toutes nos offres

acheter le numéro

version numérique